Climat: Quand visiter la région du Quintana Roo?

Comment choisir le bon moment pour venir séjourner dans la région ?

Pour commencer il faut savoir que le climat de la région est tropical, une saison sèche et une saison humide se démarquent.

Durant la saison humide, de Juin à Octobre, il y a un risque de tempête tropicale, ou ouragan. Dans la région le risque est plutôt marqué pour les mois de septembre et octobre.

La région ne subit pas d’ouragans chaque année (bien heureusement), le dernier ouragan majeur a affecté la région en octobre 2005, l’ouragan Wilma.

Nous avons également été touchés par les ouragans Zeta et Delta lors de la saison 2020. Les dégâts furent limités et la saison touristique n’a pas été impactée.

La saison dite sèche de Décembre à Mai est caractérisée par une série d’événements « Norte », les vents tournent au Nord et peuvent apporter un peu de pluie et surtout un changement de temps, plus frais et humide sur de courtes périodes.

Le temps y est calme et les températures agréables. A partir du mois de Mars les vents secs et chauds se mettent en place, les pluies sont quasi inexistantes et la chaleur devient torride.

Le climat de Bacalar à Cancun est le même, les températures les plus hautes sont généralement relevées au Sud de la région. Le climat à l’intérieur des terres est différent, il est plus humide et chaud, les averses orageuses sont plus présentes dûes à la condensation plus importante provoquée par l’épaisse jungle tropicale.

Quel temps fait-il en Janvier ?

Le temps de janvier est idéal pour visiter la Riviera Maya, le temps est plutôt sec, il se peut qu’il y ait quelques averses de temps à autre. Les températures sont agréables, entre 27 et 30 degrés. Les nuits peuvent être fraîches entre 15 et 20 degrés.

Quel temps fait-il en février ?

Le temps est semblable à janvier, certains jours peuvent être couverts, les pluies sont rares et ne durent jamais bien longtemps.

Quel temps fait-il en Mars ?

Le mois de Mars est plutôt sec, des orages plutôt rares mais parfois intenses peuvent se déclencher. La chaleur s’accentue. Le beau temps est majoritaire.

Quel temps fait-il en Avril ?

 Le mois d’Avril est le mois le plus sec de l’année, les températures sont très chaudes. Un vent sec et chaud souffle, la végétation devient plus sèche. Le soleil brille sur l’ensemble du mois.

Quel temps fait-il en Mai ?

Le mois de Mai est connu pour être torride, le début du mois est semblable à Avril, en revanche les premières bouffées humides apparaissent. La température ressentie peut alors être très humide et chaude. Certains orages se déclenchent en fin de mois. L’impression de beau temps règne tout le long du mois.

Quel temps fait-il en Juin ?

Juin marque la fin de la saison dite « sèche » avec la saison humide, en effet la saison des tempêtes tropicales et ouragans débute le 01 juin. Les orages s’organisent davantage, ils ne sont pas présents au quotidien mais il y a un risque d’averses orageuses tous les jours. Le beau temps règne sur l’ensemble du mois avec des averses qui n’enlèvent en rien cette sensation de beau temps.

Quel temps fait-il en Juillet ?

Le mois de juillet est très chaud et humide. Le beau temps est généralisé, avec des orages ici et là. Le risque de tempête tropicale est présent. La température de la mer devient chaude en atteignant 30 à 31 degrés.

Quel temps fait-il en Août ?

Le mois d’aout est similaire à Juillet, chaud humide, du beau temps et des orages isolés.

La baignade dans la mer est très agréable, elle est souvent proche de 30 degrés.

Quel temps fait-il en Septembre ?

Le mois de Septembre peut se montrer humide, en effet de nombreux orages se déclenchent. Il y a de longues périodes de beau temps. Le risque de tempête tropicale est toujours bien présent. Les températures sont très chaudes, la mer également est à son plus haut niveau.

Quel temps fait-il en octobre ?

Le mois d’octobre est chaud humide comme septembre. En fin de mois les nuits redeviennent plus respirables. Le risque de tempête tropicale est plus marqué.

Les pluies peuvent être fortes. Le soleil se montre toujours sur de bonnes périodes.

Quel temps fait-il en Novembre ?

Le temps redevient plus respirable, les bouffées de chaleurs s’estompent. Les températures redescentes légèrement. Les nuits sont agréables. La fin de la saison Cyclonique approche.

Quel temps fait-il en Décembre ?

Le mois de Décembre est idéal pour visiter Playa del carmen et sa région. Les journées sont agréables  le temps est plutôt sec. Il peut y avoir quelques pluies qui ne durent généralement que quelques jours. Les nuits peuvent être fraîches entre 13 et 16 degrés.

On peut dire que le climat est plutôt agréable tout au long de l’année. L’été éternel règne en maître dans cette région du monde.

Conclusion:

Pluviométrie annuelle: Riviera maya 1400 à 1600 mm.

Température moyenne tout au long de l’année 27 degrés. Ensoleillement 2495 heures par an en moyenne.

Température de la mer 26 à 31 degrés tout au long de l’année.

Les precipitations se produisent sous forme d’orages intenses et brefs. Durant la saison humide, les mois les plus pluvieux, les orages peuvent durer 2 à 15 minutes et en rien enlever l’impression de beau temps. Le taux d’humidité renforce la sensation de chaleur, particulièrement à partir de Mai à octobre.

Les algues sargasses au Mexique

Les Sargasses au Mexique : Un phénomène naturel accentué par l’activité humaine.Agence francophone d'excursions - Playa del carmen - VRM

Nous connaissions bien  la présence des algues Sargasses dans nos océans, nous étions habitués à les retrouver dans la «Mer des Sargasses » principalement.

Durant la dernière décennie qui s’est écoulée, le phénomène des algues Sargasses dérivantes a commencé par affecter la côte des Caraïbes.

La première vague en 2011, plutôt modeste n’a pas alertée les consciences.

 En 2018/2019, c’est une vague sérieuse qui a touchée l’ensemble du bassin des Caraïbes ainsi que le golf du Mexique où elles ont été aperçues jusque sur les plages de Miami.

Une crise sans précédent, ou les autorités de nombreux états ont du faire face et prendre différentes  mesures pour préserver leurs côtes.

 D’ou viennent les Sargasses ? Quelles sont  les conséquences de cette arrivée massive ? Quels sont les impacts sur l’environnement et le tourisme ? Quelles solutions avons-nous aujourd’hui pour lutter contre ce phénomène ? A Quelle période retrouvent-t-on les sargasses ? Que faire si vous vous trouvez en vacances sur la Riviera Maya lorsque les plages sont affectées?

Enfin nous verrons si  ces algues dérivantes peuvent être utilisées, recyclées afin d’en avoir une utilité.

Nous verrons également leurs impacts positifs sur les écosystèmes du Mexique.

D’où viennent les Sargasses ?

Historiquement les sargasses ou algues brunes étaient présentes en mer des Sargasses. Depuis 2011 elles ont fait leur apparition au large des côtes du Brésil. D’abord présentent en faible quantité elles se sont ensuite organisées en véritables structures dérivantes de grande ampleur. Les sargasses se développent en surface, elles n’ont pas besoin de surface solide pour leur prolifération.

Pourquoi ce phénomène s’est accéléré entre 2011 et 2019 ?

La déforestation incontrôlée de la forêt Amazonienne et l’agriculture intensive de ces dernières décennies, a eu pour effet l’accélération des ruissellements dans le bassin du fleuve Amazone. Les eaux de ruissellement charrient de grandes quantités de minéraux et nutriments (Phosphate et Nitrates) qui ensuite sont rejetés dans l’Atlantique en grande quantité.

Les sargasses prolifèrent, alimentés par les sédiments qui sont rejetés par le fleuve Brésilien.

De plus, la température de l’air et des océans ne cesse d’augmenter ce qui favorise la multiplication des algues sargasse.

Poussées par les vents venus d’Afrique et d’Amérique du Sud, elles sont entrainées dans le bassin des Caraïbes.

Durant leur périple des côtes brésiliennes jusque sur les plages du Mexique elles grandissent pour former des nappes dérivantes de plusieurs kilomètres carrés.

Quelles sont  les conséquences de cette arrivée massive sur la Riviera Maya ?

  1. Des conséquences dramatiques pour certaines espèces :

Sur les plages mexicaines, la ponte des tortues est rendue difficile car les algues empêchent les tortues d’atteindre la plage. Lors de la naissance des bébés tortues, leur trajet pour se rendre à la mer devient de plus en plus périlleux cette espèce subit de plein fouet ce phénomène.

Autre impact négatif sur les écosystèmes, elles empêchent la lumière du soleil de pénétrer dans la mer ce qui affecte la vie sous-marine et notamment les récifs  coralliens.

L’approvisionnement en nourriture de certaines espèces d’oiseaux est compliquée car la sargasse vient former une couche en surface ce qui rend les parties de pêche très compliquées

2. L’impact sur l’industrie du tourisme au Mexique :

Le cas de la Riviera Maya au Mexique.

Ce phénomène naturel,  accentué par les activités humaines, vient  perturber une activité essentielle pour ces régions, le tourisme.

Le bassin des Caraïbes offre aux touristes du monde entier des paysages de belles plages de sable fin.

Très prisées du tourisme international, les plages de la Riviera maya au Mexique ont subi une arrivée importante de ces algues brunes en 2018/2019

L’ensemble des plages du bassin des Caraïbes ont été fortement atteintes par ces algues brunes. La baignade devient compliquée voir impossible dans certaines zones. L’eau devient marron, et le sable peut être recouvert de plus d’un mètre d’épaisseur d’algues par endroits. Une baisse de la fréquentation touristique de 30% environ, avait alors été observée pour cette saison.

  • Des effets néfastes sur notre santé ?

Malheureusement les sargasses, lorsqu’elles sont très nombreuses,  peuvent provoquer des irritations de la peau, si vous vous baignez dans une grande quantité d’algues. De plus, lorsqu’elles atteignent le rivage elles se décomposent pour former un gaz nocif pour la santé humaine, le « sulfure d’hydrogène ». En 2019 une odeur forte de ce gaz a été ressentie sur l’ensemble de littoral mexicain. Les activités en bord de mer étaient alors déconseillées.

Quelles solutions ont été apportées afin de lutter contre cette invasion massive ?

Le ramassage intensif sur la Riviera Maya:

Au Mexique, de nombreux travailleurs ont étaient recrutés afin de ramasser les algues directement sur les plages. Cette solution est peu efficace car les employés ne disposent pas d’équipements suffisants pour le ramassage. L’afflux massif ne peut être stoppé en ramassant manuellement. L’armée mexicaine a été appelée en renfort. En effet, des navires ont été affectés au ramassage des algues en amont, plus au large. De plus des barrières flottantes ont été installées sur de nombreuses plages. Cette solution est efficace lorsque les algues sont ramassées par de petits navires directement au niveau des filets.

En 2019 malgré tous ces efforts, les arrivées de sargasses ont pu être ralenties assez tardivement mais pas stoppées.

Nous savons désormais que ce phénomène est exponentiel et qu’il touchera de nouveau l’ensemble du rivage caribéen. Notons qu’en 2020 les côtes mexicaines ont étaient relativement épargnées.

Avec l’arrivée de la crise Covid, les autorités redoutent que pour l’année 2021 les algues Sargasses puissent anéantir toute perspective de reprise de l’activité touristique. Ce serait un coup dur pour l’ensemble du secteur.

Les solutions apportées devront être à la hauteur du phénomène si le Mexique souhaite préserver son littoral et son industrie du tourisme.

A quelle période retrouve-t-on la présence des Sargasses sur la riviera Maya ?

Généralement les algues sargasses suivent les courants marins.

Portées par les vents de Sud et d’Est en provenance des côtes Africaines et D’Amérique du sud les sargasses se concentrent sur les côtes de Mars à juin. On peut en retrouver de Décembre à Mars en faible quantité et également l’été en faible quantité. C’est très compliqué de prévoir avec certitudes l’arrivée des algues. Les vagues de chaleurs de Mars à Juin apportent généralement leur lot de Sargasses plus ou moins conséquent suivant les saisons.

Afin de surveiller l’évolution des arrivées d’algues vous pouvez consulter un site internet qui actualise régulièrement la présence des algues sur les différentes plages de la côte mexicaine.

Que faire si vous vous trouvez en vacances sur la Riviera Maya lorsque les plages sont affectées?

Evidemment, vous aurez le droit d’être déçu, vos plans de baignades seront perturbés. Mais n’ayez craintes la région regorge d’activités, notamment les cenotes ou lagunes présentent en nombre dans la région (+/- 10 000). Optez pour visiter de nombreux sites archéologiques comme les ruines de Tulum, Coba, Ek-Balam ou encore la célébrissime pyramide de Chichen itza. De plus certaines zones maritimes restent épargnées par la venue des algues. C’est le cas de l’ile d’Isla mujeres, d’Holbox, ou certaines parties de l’île de Cozumel. La réserve de Sian ka’an côté lagune est également épargnée par le phénomène.

Le Mexique, et tout particulièrement la Riviera Maya permettent de passer de bonnes vacances tout en découvrant un maximum de sites.

Côté faune et flore, vous pourrez  observer des singes dans la lagune de Punta Laguna, ou observer les dauphins et tortues de la biosphère de Sian kaan.

De nombreuses alternatives de visites s’offrent aux touristes lorsque les plages sont inaccessibles.

Plage réserve de Sian Kaan
Plage réserve de Sian Kaan

La Sargasse peut-elle être « recyclée », dans quel domaine, peut-elle être bénéfique?

  • L’impact positif sur les écosystèmes:

Le rôle de la sargasse dans son environnement n’a pas que des effets négatifs, en effet, elles sont une source de nourriture et peuvent servir d’habitat pour un grand nombre d’espèces.

Les sargasses s’accumulent pour former des radeaux végétaux de plusieurs km2. Elles forment un habitat généreux en nourriture pour plus de 145 espèces marines. Ce sanctuaire de vie abrite également une dizaine d’espèces endémiques. La population des poissons Pélagiques (Thon, sardines…) voit sa population augmenter ces dernières années dans cette partie du globe. La sargasse a apportée davantage de ressources alimentaires pour ces espèces.

  • Utilisation à but commercial :

Les algues sargasses peuvent être utilisées notamment dans l’industrie agro-alimentaire, dans les élevages, elle peut servir d’alimentation pour les animaux.

Des entreprises innovantes se sont penchées sur la fabrication de briques à base de sargasses. Cette technique de construction semble être efficace et de bonne composition. On peut la retrouver également dans l’industrie pharmaceutique.

Les solutions ont les connait, stopper la déforestation, limiter le réchauffement climatique et mettre les moyens humains et matériels pour limiter ce phénomène naturel pas si naturel…

Budgétiser votre voyage sur la Riviera Maya

Notre agence s’occupe essentiellement de l’organisation d’excursions à la journée ou de circuits déjà conçus sur différentes parties des régions ,du Quintana Roo, Yucatan, Campeche, Chiapas.

En dehors des circuits nous ne nous occupons pas de la réservation d’hôtels, location de voitures ou autres.

Nous ne pouvons être tenus responsables de la qualité des hôtels, voitures de locations ou restaurants en dehors de nos excursions et circuits. Ce document a été rédigé dans un unique but de vous aider à réaliser vos choix pour votre séjour.

Décembre Janvier et Avril sont les mois de haute saison touristique pour cette partie du Mexique.

Voici une présentation établie sur une estimation approximative des coûts liés au logement, à la restauration ainsi qu’aux activités dans les différentes villes de la Péninsule du Yucatan.

Tulum :

Hôtels:

Les prix  sont parmi les plus élevés de la région pour une nuit en front de mer il faut compter entre 75 et 200 euros la nuit.

Dans le centre de Tulum (à 5-10 minutes des plages) les prix sont élevés mais moins que sur la plage. Il faut compter 40 à 100 euros la nuit.

Restaurants:

Ils sont nombreux à Tulum, il faut compter entre 20 et 50 euros par personne pour manger dans un restaurant sur la plage ou dans un endroit avec ambiance. La cuisine de rue quant à elle est plus abordable, entre 3 et 8/10 euros.

Activités et atouts:

Tulum est réputée pour son ambiance hippie chic, la ville dispose de très belles plages de sable fin.

 L’architecture du centre ville est différente par rapport à la zone hôtelière de Tulum.

 En effet les constructions à Tulum s’intègrent plutôt bien dans la nature.

Des édifices traditionnels en bois sont davantage présents que dans les villes voisines.

Les incontournables sont: le site archéologique de Tulum etla réserve naturelle de Sian ka’an. On peut aussi prendre la route de Valladolid et découvrir le site archéologique de Coba et les nombreux cenotes de la région. Au départ de Tulum vous trouverez des sorties pour visiter le site de Punta laguna. Vous pouvez aussi vous rendre à la lagune de Kaan Lum à quelques kilomètres de la ville.

Playa del carmen :

Hôtels:

A Playa del carmen les prix sont plus abordables, vous avez différentes options, prendre un airbnb dans le centre entre 40 et 70 euros la nuit. Vous serez alors proches des magasins, restaurants et bars de la ville. 

Il y a un quartier résidentiel proche du centre (5-10 min à pied) : Playacar, dans cet espace il y a des hôtels des airbnb proches de la plage ou en bord de mer. Une nuit en hôtel tout compris en bord de mer est entre 90 et 180 euros la nuit en moyenne.

Restaurants:

Il y a de très nombreux restaurants à Playa del carmen petits prix, restaurants plus chic, typiques, européens etc. C’est également un endroit ou l’on peut faire la fête sur des roofs top ou boire un verre dans un club de plage.

Activités et atouts:

L’atout majeur de Playa del carmen c’est sa situation géographique pour visiter la région à 1h de Cancun et 1h de Tulum. Idéalement située pour faire des sorties à la journée et pour se promener le soir. Il y a un très beau récif pour faire du snorkeling.

Holbox :

Hôtels:

Pour une chambre vue mer les pieds dans le sable il faudra compter entre 80 et 200 euros la nuit en moyenne.

Les hôtels en centre ou plus éloignés de la mer sont entre 30 et 100 euros la nuit en moyenne.

Restaurants:

Il y a du choix sur l’île, l’ambiance le soir est plutôt calme, certains lieux sont ouverts pour y faire la fête. On peut manger sur la plage ou dans le centre. Il faut prévoir entre 10 et 30 euros pour un dîner.

Activités et atouts:

Visiter l’île de long en large à pied. Vous pouvez faire un tour en bateau et découvrir des endroits sauvages de l’île ou un tour de Kayak, dans les mangroves. Certaines époques de l’année les flamants roses viennent peupler l’île.

C’est une île réputée pour profiter des belles plages et de la nature sauvage.

Valladolid :

Hôtels:

Dans le centre historique de Valladolid vous trouverez des chambres d’hôtels à des prix plus abordables que sur la côte. Pour une chambre dans un hôtel de charme il faut compter entre 30 et 70 euros la nuit.

Restaurants:

On mange très bien dans les ruelles colorées de Valladolid, les restaurants se situent dans le centre ville, vous pourrez déguster les plats traditionnels du Yucatan à des prix abordables. Il faut prévoir entre 10 euros et 25 euros pour bien manger dans un des restaurants typique du centre.

Activités et atouts:

La ville de Valladolid est très agréable, la place centrale avec sa cathédrale, les ruelles et le couvent sont des lieux à visiter absolument. Le cenote Za-Ci est situé dans le centre, et vaut le détour !

Cancun :

Hôtels:

En ce qui concerne Cancun, les hôtels clubs dominent. Les prix varient entre 100 et 300 euros la nuit. Il y a des hébergements dans le centre à des tarifs plus abordables, vous serez en revanche isolé des plages. Idéal pour passer une nuit en arrivant ou au départ pour prendre son avion.

Restaurants:

Les restaurants de la ville sont éloignés de la zone hôtelière, les formules tout inclus comprennent les repas.

Si vous êtes logés dans le centre les prix seront économiques, il faut prévoir entre 5 et 20 euros pour un repas.

Cancun est également connue pour ses soirées, de nombreux bars et discothèque sont présents dans la ville.

Activités et atouts:

Vous pouvez visiter les mangroves en kayak, visiter Isla Mujeres juste au large ou bien profiter des belles plages de la station balnéaire. Cancun est idéalement située proche de l’aéroport international. Les plages de sable fin font la réputation de la ville.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.